Nous contacter
Bruyères-Le-Châtel ensemble, une alternative crédible pour faire entendre votre voix.
Rejoignez notre association pour un projet de vie qui nous tient à coeur.

Des questions au C.M. sans réponses.

Découvrir Des questions au C.M. sans réponses.

POUR ou CONTRE : RURAL ou URBAIN

Découvrir POUR ou CONTRE : RURAL ou URBAIN

Cela se passe à Bruyères

Découvrir Cela se passe à Bruyères

On compte sur vous!

Découvrir On compte sur vous!

Suivez-nous sur Twitter

Découvrir Suivez-nous sur Twitter

BULLETIN MUNICIPAL JUIN 2018 - NOTRE PUBLICATION :

Ouverture du parc du château le 26 mai : oui mais …

4 ans après le rachat du château, nous pourrons enfin profiter de ce dernier mais ne rêvons pas, il ne sera ouvert que la journée du 26 mai pour fêter la Saint-Didier. Ensuite, l’ouverture se fera selon un planning défini pour des randonnées pédestres encadrées. Nous sommes dubitatifs et nous ne comprenons pas les projets de la majorité municipale.

Les projets prévus :

5 ha campus Ter@tec et un hôtel,

3,96 ha destinés à des services de santé et culture,

2 ha dédiés à une promesse de vente à M. Pascal Fournier SARL IDF IMMO afin de réaliser une résidence de tourisme, un pôle bien-être…

Ce qui a été investi à ce jour :

70 000 € pour la réhabilitation de la grange au bénéfice des Associations Lisière et Constellation, plusieurs milliers d’euros pour l’arrachage de barrières et la réfection de chemins.

Depuis 4 ans, à qui profite notre château ?  Teratec, CdEA, Lisière et Constellation ?

Quels bénéfices pour les Bruyérois ? Pourquoi ne pas favoriser les actions du comité des fêtes au sein du château ?

D’autres communes profitent de leur patrimoine en organisant spectacles ou animations tout en faisant participer l’ensemble de la population. A quelques kilomètres la commune de Janvry, avec 600 habitants, arrive à dynamiser son village par des actions en collaboration avec citoyens et commerçants.

Comité des fêtes

Nous remercions vivement l’ensemble des membres du comité des fêtes, pour leur implication depuis 26 ans, dans l’organisation irréprochable des différents événements traditionnels de notre village. Nous regrettons fortement le manque de soutien financier et structurel. Aucun des maires adjoints n’a dénié se déplacer lors de sa réunion de clôture !

Centre-ville

« Notre commune est l’arbre qui permet aux oiseaux d’y faire leur nid, il lui faut racines, branchage et feuillage, car sans branche ni feuille ce n’est plus un arbre c’est une bûche. »

Lorsque l’on voit l’évolution du centre-ville, on se demande où sont les arbres, les nids, les racines, les branchages… dont vous parlez dans le dernier BM.
Franchement, avec CdEA vous vendez du rêve aux nouveaux habitants : la ruralité proche de Paris et le télétravail. Malheureusement, nous constatons que notre ruralité disparaît jour après jour.